SENDREY Grard

ARTPULSION : Regard d'un couple de collectionneurs
Actuellement . 238 . oeuvres

SENDREY Grard

SENDREY Grard
 
Signature de SENDREY Grard
 

N en 1928, Grard Sendrey a occup une fonction administrative la ville de Bgles, dans le sud-ouest de la France. Il commence dessiner en 1967, sans avoir appris. Mais il labore une technique trs personnelle... (Neuve invention. Collection de l'art brut. Lausanne 1988)

Grard Sendrey ou la libert conquise

Dans l'oeuvre de Grard Sendrey, domine d'emble l'ide de transformation, de mtamorphose, de changement. moins qu'il ne s'agisse tout bonnement... de continuit. C'est certes ce qu'on peut dire de son travail : quel parcours cohrent, depuis les premiers tracs noirs la mine de plomb, l'encre, au crayon de couleurs ou au stylo bille, et ses actuelles recherches, nes de la rencontre entre des matires, - acryliques, gouaches, papiers, cartons... -, des techniques sans cesse dpasses, - plumes sergent Major notamment... -, et une tonnante sensibilit picturale ! De foisonnantes dentelles, alvoles de ruches pleines de surprises sduisent, surtout quand, en surimpression, vient s'ajouter l'cheveau central un rseau encore plus serr, comme imbriqu dans le tissu. Le fond peut rappeler des toffes moires, chamarres, - canevas riche d'invention et de beaut -, mais qui se rvlent plus dangereuses que des toiles d'araignes : on peut s'y perdre ! Ddale, labyrinthe complexe, frises obsessionnelles, le spectateur ne sait comment chapper l'trange fascination de ces fils entrecroiss, entrelacs. Et ce qui se vit l'chelle d'un tableau se retrouve dans son oeuvre elle-mme, dans sa multiplicit. En effet, dans la dmarche artistique de Grard Sendrey, tout se fait, se dfait, d'un dessin l'autre, cellules toujours redcoupables l'infini d'un trait jamais arrt, qui poursuit sa qute, son fractionnement, - et paradoxalement aussi son unit. Les travaux plus rcents, en aplats colors ou l'encre noire, sont classs dans de nombreux crins, botes tiquetes, organises, avec le soin que l'on trouvait auparavant dans les divisions en enchssement des feuilles de papier, ordonnes en rubriques, sous-rubriques, arcs donnant naissance d'autres courbes, cellules dployes en autres canaux. Mais si le rangement a gard la rigueur et l'organisation des prcdents dessins, les oeuvres, elles, sont merveilleusemnet affranchies de la forme, mancipes des canons et carcans traditionnels : la figuration s'est libre, fruit de cette exploration mene constamment par Grard Sendrey. Ce sont des visages, des masques, des corps hybrides, - humains et/ou animaux -, enchevtrs dans leur propre ossature, aux lignes expressionnistes, intenses. Ralises d'un geste sr, en une tension graphique particulirement expressive, ces formes jouent adroitement des pleins et des dlis.. Une libert extraordinaire, acquise au fil des ans, se dgage de ces derniers calames. Enfin, on ne saurait oublier que Grard Sendrey est pote. Dans ses encres fabuleuses, notamment. Mais galement avec les mots. Et lorsqu'il crit Mona Lisa, par del la pointe d'humour, n'est-ce pas encore et toujours de son oeuvre qu'il parle ? "Toi ma gante mal foutue, ma chvre blanche aux pieds de bouc Ficelle que tend le dessin entre ta hanche et tes seins Ton oeil blanc sur papier d'hermine (...)" Ses dessins "mal foutu(s)", mlant "ficelle" du trac et tension "entre hanche et seins"... ne sont-ils pas justement ses plus belles russites ? Modeste, Grard Sendrey voudrait laisser croire qu'il s'agit de petits riens, bricols pendant une runion, un coup de tlphone, griffonns machinalement en exercice lancinant, obsdant, impossible arrter... Mais indniablement, c'est une recherche volontaire, active, qui prside ces travaux minutieux, remarquablement aboutis.

Anne Poir


Suivant- Fin
Editing
Accueil
Le BLOG d'ARTPULSION
A propos d'ARTPULSION

DEDALUSWEB

Sitemap HTML - Sitemap

SENDREY Grard