CHANCO Roland

ARTPULSION : Regard d'un couple de collectionneurs
Actuellement . 18 . oeuvres

CHANCO Roland

CHANCO Roland
 
Signature de CHANCO Roland
 

Roland CHANCO pseudonyme de Chanconnier est né en 1914 à Reignac (Indre).

Peintre de figures et de natures mortes, peintre à la gouache, pastelliste. Post-cubiste à tendance expressionniste.

Âgé de seize ans, attiré par la sculpture, il arriva à Paris et a travaillé avec Marcel Gimond. Puis, il abandonne la sculpture pour la peinture et la couleur. À Montmartre, il fréquente les ateliers d'Edmond Heuzé, d'Utrillo, de Gen-Paul, rencontre Picasso. En 1947, il quitta Paris pour s'établir à Antibes, puis se retira dans l'arrière-pays niçois. Il expose dans plusieurs Salons annuels de Paris et montre des ensembles de ses peintures dans des exposions personnelles. Dans ses premières années parisiennes et jusqu'en 1939, il peignait des paysages urbains entre postimpressionnisme et expressionnisme. En 1942, dans le contexte de la guerre, il délaissa définitivement le paysage pour ne plus peindre que des personnages et plus tard des natures mortes. Pendant quelque temps jusqu'en 1960, il peignait des groupes de têtes ou de personnages dans un chromatisme violent mais sur un fond noir ou de couleurs très sombres, dans ce qu'il appela sa "période noire". En 1960, il renonça à sa "période noire" et adopta une manière, issue en droite ligne du cubo-expressionniste de Picasso, mais d'un caractère clownesque, ne serait-ce que par les sujets ou l'interprétation qu'il en donne dans une exubération joyeuse. Sa décomposition cubiste laisse le sujet très lisible, peint dans un gamme chromatique violente, plutôt incandescente. Après 1970, à ses peintures de personnages, il ajouta des natures mortes, très construites, sursaturées à partir d'une surabondance d'éléments, guitares, pots, corbeilles, carafons, coupes, verres, fruits, poissons, homards, et jusqu'au chat vivant attiré par l'odeur, posés sur des nappes bariolées couvrant la table entourée de chaises. En regard de la référence évidente au Picasso tardif, l'oeuvre paraît certes mineure, un peu la faute au côté clownesque signalé, auquel d'ailleurs échappent les natures mortes. Mais, dans les mêmes marges de l'exemple picassien, on connaît bien d'autres oeuvres qui ne présentent pas cette densité.  J. B

BENEZIT 1999


Editing
Accueil
Liste des Artistes
Le BLOG d'ARTPULSION
A propos d'ARTPULSION

DEDALUSWEB

Sitemap

CHANCO Roland