PAVLOVIC Zoran

ARTPULSION : Regard d'un couple de collectionneurs
Actuellement . 89 . oeuvres

PAVLOVIC Zoran

PAVLOVIC Zoran
 
Signature de PAVLOVIC Zoran
 

Zoran PAVLOVIC est Né le 14 mars 1932 à Skoplje en Yougoslave. Peintre de figures, aquarelliste, peintre de cartons de tapisseries et de vitraux. Tendance abstraite-lyrique. Il est diplômé d'histoire de l'art de la Faculté de philosophie et de l'Académie des Beaux-Arts de Belgrade. De 1958 à 1971, il a mené de pair avec la peinture une activité de critique et théoricien d'art. En 1978, il a publié Le Monde de la couleur. Jusqu'en 1987, il a été professeur titulaire d'histoire de l'art à la Faculté des Beaux-Arts de Belgrade. Ensuite, il est devenu professeur titulaire de peinture à la Faculté des Beaux-Arts. Il est membre de l'AICA (Association Internationale des Critiques d'Art). Depuis 1959, il expose régulièrement. Il participe à des expositions collectives, dont : régulièrement le Salon d'Octobre de Belgrade; 1963 Biennale de Paris; 1967 Exposition universelle de Montréal. Il montre des ensembles de ses peintures, aquarelles, dessins dans des expositions personnelles, d'entre lesquelles : 1964 Belgrade, musée d'art contemporain; 1968 Belgrade, galerie KNU, et Zurich, Kleines Kunstkabinett; 1970 Belgrade, musée d'Art contemporain; 1975 Paris, galerie Nane Stern; 1983 Genève, galerie de l'Hôtel de Ville; 1986 Belgrade, galerie KNU; 1988 Paris, galerie du Centre culturel yougoslave; 1990 Belgrade, galerie du Centre culturel municipal; 1992 et 1995 Paris, galerie Lélia Mordoch; etc. Pavlovic peint autant à l'huile qu'à l'aquarelle sur grands formats. Dans les années soixante, il a peint des compositions de caractère dramatique, sur des thèmes engagés politiquement, construits symboliquement en forme de crucifixion, dont les évocations de figures allusives, souvent célébration de personnages réels, se détachent en clair-obscur sur des fonds de ténèbres. Dans la phase suivante, ce thème général s'est perpétué avec un approfondissement du rôle de la couleur et de la matière. À partir de 1988-1989, il réalise la série des Natures mortes sévères, qu'il désigne aussi en tant que Natures mortes abstraites, où, devant des fonds sombres avec des reflets argentés, il brosse fébrilement des sortes de linges emmêlés, dessinés en noir et gris, aux éclats de rouge et de couleurs vives, en fait motifs purement abstraits-lyriques, dont la virtuosité gestuelle rappelle Vélickovic. Dans les années quatre-vingt-dix, dans une intensification violente des interventions colorées, si une partie des peintures continue de développer le thème des Natures mortes abstraites, bien que le motif du premier plan tende à suggérer quelque présence, humaine ou indéterminée, une autre série introduit la figuration relative d'objets et de corps, comme d'un siège de torture au bas duquel se serait effondré le supplicié. A travers ses différentes époques, ses différents thèmes, l'oeuvre de Pavlovic présente une forte unité structurelle : quand les fonds tendent au calme géométrique d'un espace construit retiré à l'arrière-plan, les premiers plans développent la fureur effrayante d'une sorte de faune ou flore exacerbée. ( BENEZIT 1999).

MUSÉES: BELGRADE (Mus. d'Art contemp.)


Suivant- Fin
Editing
Accueil
Liste des Artistes
Le BLOG d'ARTPULSION
A propos d'ARTPULSION

DEDALUSWEB

Sitemap

PAVLOVIC Zoran